Après un suicide

 

Woman, business, isolated.

Le Centre Prévention Suicide d’Amos apporte aide, soutien et réconfort aux proches d’une personne en crise suicidaire, ainsi qu'aux personnes touchées par un suicide.

Le décès d'une personne est un événement naturel et éprouvant mais lorsqu'il est provoqué par un SUICIDE c'est bouleversant pour TOUT SON ENTOURAGE.Lorsque le décès est causé par un suicide, la famille, l'entourage et le réseau social de cette personne font face à plusieurs sentiments: la tristesse, la confusion, la colère, la culpabilité en plus des questionnements sur le geste posé.

Suite à un deuil par suicide, il est important de briser le silence et d'organiser des rencontres pour les gens afin de leur permettre d'en parler, de sortir du choc, de comprendre, d'identifier les sentiments de culpabilité et de colère et d'arrêter les préjugés qui entourent l'événement.Tous ont besoin d'aide.

Postvention en milieu familial

Suite à un décès par suicide, les membres de la famille et les amis se remémorent souvent les circonstances et les événements précédents le geste suicidaire qui a causé la mort.

La réaction naturelle et courante des endeuillés est de se sentir coupables ou responsables.

La plupart s'interroge sur l'aide, leurs attitudes, leurs comportements envers cette personne. Souvent, ils croient qu'ils n'ont pas tout fait, qu'ils auraient pu faire mieux, qu'ils auraient dû prévoir, qu'ils auraient pu sauver cette personne.Chacun à sa façon perçoit et vit son deuil selon son rythme, ses valeurs, ses croyances, sa relation avec le suicidé, parfois on se croit investit aussi d'un secret, d'une faute.

De plus, des questionnements s'imposent sur les raisons de ce geste, sur les dernières paroles ou écrits de cette personne, sur la problématique du suicide. Ils ont besoin de savoir, de comprendre.

POSTVENTION EN MILIEU SCOLAIRE

En raison du taux élevé de suicide chez les jeunes, le milieu scolaire se retrouve très souvent confronté à des situations de crises engendrées par un suicide.Les enseignant(e)s, les administrateur(e)s, les membres du personnel et les intervenant(e)s se sentent souvent démunis, voire même dépassés en cas de suicide dans ce milieu.De quoi ont besoin les enseignants?

Pas le temps ni la tête à se questionner sur l'interprétation des grands principes de la postvention…Ce qu'ils veulent :
- des procédures claires et précises qui vont leur permettre de passer à l'action, de façon sécuritaire, structurée et coordonnée;
- de dispenser aide et support aux personnes à risque et / ou en difficulté;
- de diminuer le risque d'effet d'entraînement;
- bref, de gérer la crise de la meilleure façon possible qui soit. Un programme de postvention est offert en milieu scolaire pour améliorer la qualité et l'efficacité des interventions par une information adéquate sur la problématique du suicide

POSTVENTION EN MILIEU DE TRAVAIL

Il faut du temps pour comprendre le geste suicidaire d'un proche et chacun réagit différemment au deuil.Au début, les individus fonctionnent de façon presque mécanique.

De nombreuses personnes préfèrent garder une certaine distance émotionnelle entre elles et les autres afin de se protéger et d'éviter de discuter du décès.Des sentiments d'isolement, de déprime ainsi que des symptomes physiques peuvent apparaître comme la perte d'appétit ou de sommeil, des hallucinations...Vous pouvez vous tourmenter ou vous culpabiliser à propos de choses que vous auriez pu faire pour la personne décédée.

Tout cela est normal mais comment être adéquat à son travail lorsqu'on est envahi par un tel évènement?Une séance de verbalisation permet de rétablir l'équilibre dans le milieu de travail en parlant ouvertement de ce qui est vécu plutôt que de faire comme si... rien ne s'était passé!Vivre le deuil de façon efficace est essentiel à notre santé mentale.

POSTVENTION EN MILIEU CARCÉRAL

Une personne en détention est une personne privée de liberté. Son incarcération amène un haut degré de stress et le suicide d'un voisin de cellule l'augmente d'autant plus provoquant un impact très négatif. Parce que l'individu a tendance à s'identifier au suicidé à cause du vécu et des situations similaires, cela peut favoriser l'effet de contagion.

La postvention a plus que sa place afin que ces endeuillés puissent exprimer les malaises que l'évènement leur fait vivre. Ce service leur permet d'éviter que les suicides dans les prisons ne se produisent en série. L'établissement de détention d'Amos permet au Centre prévention suicide d'Amos d'agir à titre de ressource professionnelle.

Une très bonne collaboration est déjà amorcée avec le milieu par la signature d'un protocole d'entente.

 

Les commentaires sont fermés.